[返回学习园地首页]·[所有跟帖]·[ 回复本帖 ] ·[热门原创] ·[繁體閱讀]·[版主管理]
中法对照:BEL - AMI 漂亮朋友(66)
送交者: wangguotong[★★★声望勋衔13★★★] 于 2024-02-24 2:23 已读 4136 次 1 赞  

wangguotong的个人频道

中法对照:BEL - AMI 漂亮朋友(66

作者:Guy de Maupassant居伊·德·莫泊桑

编辑整理:WANGGUOTONG

Deuxième Partie第二部

 

Alors, elle raisonna pour le décider, elle lui prouva quil engageait en réalité dix mille francs sur parole, quil courait des risques, par conséquent, quelle ne lui avançait rien puisque les déboursés étaient faits par la Banque Walter.

瓦尔特夫人于是又摆出一大堆理由来说服他,说他实际上只是凭一句话而参加一万法郎的认购,因此也是承担着一定风险的。其次,她也不必为他垫一分钱,因为所需款项将从她丈夫的银行透支。

Elle lui démontra en outre que cétait lui qui avait mené, dans La Vie Française, toute la campagne politique qui rendait possible cette affaire, quil serait bien naïf en nen profitant pas.

此外,她还向他阐明,这件事若能成功,将完全归功于他在《法兰西生活报》从政治方面所进行的努力,若不加以利用,就未免太愚蠢了。

Il hésitait encore. Elle ajouta :

·洛瓦依然犹豫不决,瓦尔特夫人又说道:

Mais songe donc quen vérité cest Walter qui te les avance, ces dix mille francs, et que tu lui as rendu des services qui valent plus que ça.

你应当这样想:这一万法郎,实际上是我丈夫替你垫的,你替他办的事所应得到的报酬,远远不止这些。

Eh bien ! soit, dit-il. Je me mets de moitié avec toi. Si nous perdons, je te rembourserai dix mille francs.

好吧,那就这样办,·洛瓦终于说,你认购的股票中算我一半。如果将来本金全亏,我便给你一万法郎。

Elle fut si contente quelle se releva, saisit à deux mains sa tête et se mit à lembrasser avidement.

瓦尔特夫人欣喜万状,她站起身,双手扶着他的头,吻了又吻。

Il ne se défendit point dabord, puis comme elle senhardissait, létreignant et le dévorant de caresses, il songea que lautre allait venir tout à lheure et que sil faiblissait il perdrait du temps, et laisserait aux bras de la vieille une ardeur quil valait mieux garder pour la jeune.

·洛瓦起初未予制止。不想她更加大胆,到后来竟紧紧搂着他,在他脸上到处吻着。他想另一位就要来了,如果他心一软,势必会消耗他一些时间,况且他与其在老东西怀内耗费精力,还 不如留待年轻的德·马莱尔夫人到来。

Alors il la repoussa doucement.

他于是轻轻将她推开,说道:

Voyons, sois sage, dit-il.

好了好了,不要再这样了。

Elle le regarda avec des yeux désolés :

瓦尔特夫人痛苦地看着他

Oh ! Georges, je ne peux même plus tembrasser.

啊,乔治!我现在连吻吻你也不行了。

Il répondit :

·洛瓦说

Non, pas aujourdhui. Jai un peu de migraine et cela me fait mal.

今天不行,我有点头疼。总是这样,我会受不了的。

Alors elle se rassit, docile, entre ses jambes. Elle demanda :

瓦尔特夫人只得顺从地在他的两腿间重新坐下,说道:

Veux-tu venir dîner demain à la maison ? Quel plaisir tu me ferais !

明晚来我家吃饭好吗?你若能来,我将不知有多高兴。

Il hésita, puis nosa point refuser.

他沉吟良久,最终还是不敢拒绝,说道:

Mais oui, certainement.

好呀,我一定来。

Merci, mon chéri.

真是太感谢了,亲爱的。

Elle frottait lentement sa joue sur la poitrine du jeune homme, dun mouvement câlin et régulier, et un de ses longs cheveux noirs se prit dans le gilet. Elle sen aperçut, et une idée folle lui traversa lesprit, une de ces idées superstitieuses qui sont souvent toute la raison des femmes. Elle se mit à enrouler tout doucement ce cheveu autour dun bouton. Puis elle en attacha un autre au bouton suivant, un autre encore à celui du dessus. À chaque bouton elle en nouait un.

激动不已的她,不禁温柔地将她的面颊在他的胸膛上慢慢地蹭来蹭去。不料她的一根乌黑的长发,在不知不觉中缠在了他上身背心的钮扣上。她发现后心中忽发奇想,这种纯属迷信的奇想,正是女人们在考虑问题时所常有的。她于是索性把那根头发绕在那个扣子上。接着又在另一个扣子上绕了一根。如此接二连三,她在杜·洛瓦上身背心的所有扣子上,都绕了根自己的头发。

Il allait les arracher tout à lheure, en se levant. Il lui ferait mal, quel bonheur ! Et il emporterait quelque chose delle, sans le savoir, il emporterait une petite mèche de sa chevelure, dont il navait jamais demandé. Cétait un lien par lequel elle lattachait, un lien secret, invisible ! un talisman quelle laissait sur lui. Sans le vouloir, il penserait à elle, il rêverait delle, il laimerait un peu plus le lendemain.

待会儿,杜·洛瓦一站起来,势必会将这些头发扯断,从而给她造成疼痛。然而对她说来,这将是多大的幸事!她的一小绺头发,即她身上的一些东西,将因而被他带走。这类信物,他还 从来没有跟她索要过。而现在,这一根根头发将像一种无形的纽带,神不知鬼不觉地把她紧紧同他连结在一起,是她留在他身上的一件法宝。总之,杜·洛瓦将会不由自主地想着她,思念她。他对她的爱或许明天就会变得强烈一些。

Il dit tout à coup :

·洛瓦这时突然说道

Il va falloir que je te quitte parce quon mattend à la Chambre pour la fin de la séance. Je ne puis manquer aujourdhui.

我要走了,因为我要在众院会议结束之前赶去见两个人,今天不能不去。

Elle soupira :

瓦尔特夫人叹息一声

Oh ! déjà. Puis, résignée : Va, mon chéri, mais tu viendras dîner demain.

是吗?这样快就走?但接着便隐忍道:好,你走吧,不过明天可一定要来吃晚饭。

Et, brusquement, elle sécarta. Ce fut sur sa tête une douleur courte et vive comme si on lui eût piqué la peau avec des aiguilles. Son cœur battait ; elle était contente davoir souffert un peu par lui.

她将身子闪了开来,头上猛的一阵短暂而剧烈的疼痛,好像针扎一样。她的心跳得厉害,为自己被他稍稍弄疼而感到十分高兴。

Adieu ! dit-elle.

那就再见了,她说。

Il la prit dans ses bras avec un sourire compatissant et lui baisa les yeux froidement.

·洛瓦似笑非笑地将她搂在怀内,冷冷地亲了亲她的两眼。

Mais elle, affolée par ce contact, murmura encore une fois : « Déjà ! » Et son regard suppliant montrait la chambre dont la porte était ouverte.

她被这亲吻顿时弄得心醉神迷,又叹息了一声:这样快就要走了!哀求的目光始终盯着房门大开的卧房。

Il léloigna de lui, et dun ton pressé :

·洛瓦将她轻轻推开,脸上一副焦急的样子:

Il faut que je me sauve, je vais arriver en retard.

我得走了,再要耽搁,就赶不上了。

Alors elle lui tendit ses lèvres quil effleura à peine, et lui ayant donné son ombrelle quelle oubliait, il reprit :

她于是凑过嘴唇,杜·洛瓦在上面随便碰了碰,一面将她遗忘的雨伞递给她,说道:

Allons, allons, dépêchons-nous, il est plus de trois heures.

快走,快走,现在已经三点多了。

Elle sortit devant lui ; elle répétait :

她先他一步走了出去,嘴里仍在不停地说道:

Demain, sept heures.

明晚七点,可别忘了。

Il répondit :

·洛瓦说

Demain, sept heures.

明晚七点,我不会忘的。

Ils se séparèrent. Elle tourna à droite, et lui à gauche.

他们随即分了手,一个往右,一个往左。

Du Roy remonta jusquau boulevard extérieur. Puis, il redescendit le boulevard Malesherbes, quil se mit à suivre, à pas lents. En passant devant un pâtissier, il aperçut des marrons glacés dans une coupe de cristal, et il pensa : « Je vais en rapporter une livre pour Clotilde. » Il acheta un sac de ces fruits sucrés quelle aimait à la folie.

·洛瓦一直走到环城大街,然后又沿着马勒泽布大街慢慢走了回来。走到一家食品店门前,他发现玻璃缸里装着糖炒栗子,心想这是克洛蒂尔德特别爱吃的,于是走去买了一袋。

À quatre heures, il était rentré pour attendre sa jeune maîtresse.

四点整,他回到君士坦丁堡街,恭候其年轻情妇的光临。

Elle vint un peu en retard parce que son mari était arrivé pour huit jours. Elle demanda :

·马莱尔夫人今天来得较晚,因为她丈夫又从外地回来了,要住上一星期。她问杜·洛瓦。

Peux-tu venir dîner demain ? Il serait enchanté de te voir.

你明天能来我家吃晚饭吗?我丈夫见到你一定会很高兴的。

Non, je dîne chez le patron. Nous avons un tas de combinaisons politiques et financières qui nous occupent.

不行,我明天要去老板家吃晚饭。我们有许多政治方面和金融方面的事情要商量。

Elle avait enlevé son chapeau. Elle ôtait maintenant son corsage qui la serrait trop.

她已摘去帽子,现在正忙着脱下绷得太紧的胸衣。

Il lui montra le sac sur la cheminée :

·洛瓦指了指放在壁炉上的纸袋

Je tai apporté des marrons glacés.

我给你买了点糖炒栗子,

Elle battit des mains :

她拍起了手

Quelle chance ! comme tu es mignon.

是吗?你真是太好了。

Elle les prit, en goûta un, et déclara :

她走去拿起栗子,挑了一个尝了尝,说道:

Ils sont délicieux.

这玩艺儿真不错,

Je sens que je nen laisserai pas un seul.

我想我会把它全都吃光的。

Puis elle ajouta en regardant Georges avec une gaieté sensuelle :

她神采飞扬,深情地看着他:

Tu caresses donc tous mes vices ?

我的毛病很多,看来不论哪一方面,都未使你感到讨厌。

Elle mangeait lentement les marrons et jetait sans cesse un coup dœil au fond du sac pour voir sil en restait toujours.

她慢慢地吃着栗子,并不时往袋内了上一眼,看里边是否还有。

Elle dit :

她这时说道

Tiens, assieds-toi dans le fauteuil, je vais maccroupir entre tes jambes pour grignoter mes bonbons. Je serai très bien.

来,你来坐在这椅子上,我就坐在你两腿之间吃我的栗子。那一定很是惬意。

Il sourit, sassit, et la prit entre ses cuisses ouvertes comme il tenait tout à lheure Mme Walter.

·洛瓦笑了笑,随即坐下并张开两腿,让她坐在中间,同瓦尔特夫人刚才坐的地方一样。

Elle levait la tête vers lui pour lui parler, et disait, la bouche pleine :

她仰起头,嘴里塞得满满的,向他说道:

Tu ne sais pas, mon chéri, jai rêvé de toi, jai rêvé que nous faisions un grand voyage, tous les deux, sur un chameau. Il avait deux bosses, nous étions à cheval chacun sur une bosse, et nous traversions le désert. Nous avions emporté des sandwiches dans un papier et du vin dans une bouteille et nous faisions la dînette sur nos bosses. Mais ça mennuyait parce que nous ne pouvions pas faire autre chose, nous étions trop loin lun de lautre, et moi je voulais descendre.

告诉你,亲爱的,我梦见了你,梦见咱们俩骑着一头骆驼作长途跋涉。那是一头双峰驼,我们每人骑在一个驼峰上,穿过一片沙漠,身边带着三明治和葡萄酒。三明治用纸包着,酒则装在玻璃瓶内。我们的饭就在驼峰上吃。可是没过多久,我便觉得乏味了,因为其他的事,什么也做不了,我们之间隔的距离又太大。因此我想下来。

Il répondit :

·洛瓦打趣道

Moi aussi je veux descendre.

我也想下来,

Il riait, samusant de lhistoire, il la poussait à dire des bêtises, à bavarder, à raconter tous ces enfantillages, toutes ces niaiseries tendres que débitent les amoureux. Ces gamineries, quil trouvait gentilles dans la bouche de Mme de Marelle, lauraient exaspéré dans celle de Mme Walter.

他哈哈大笑,觉得这个故事很是开心,因此怂恿她继续说这说那,即情侣们在一起常说的那种天真烂漫、柔情依依的疯话。这无所顾忌的笑谈,出自德·马莱尔夫人之口,他觉得是那样情趣盎然,而如果由瓦尔特夫人说出来,则定会使他大为扫兴。

喜欢wangguotong朋友的这个贴子的话, 请点这里投票,“赞”助支持!
[举报反馈]·[ wangguotong的个人频道 ]·[-->>参与评论回复]·[用户前期主贴]·[手机扫描浏览分享]·[返回学习园地首页]
帖子内容是网友自行贴上分享,如果您认为其中内容违规或者侵犯了您的权益,请与我们联系,我们核实后会第一时间删除。

所有跟帖:        ( 主贴楼主有权删除不文明回复,拉黑不受欢迎的用户 )


用户名:密码:[--注册ID--]

标 题:

粗体 斜体 下划线 居中 插入图片插入图片 插入Flash插入Flash动画


     图片上传  Youtube代码器  预览辅助

打开微信,扫一扫[Scan QR Code]
进入内容页点击屏幕右上分享按钮

楼主本栏目热帖推荐:

>>>>查看更多楼主社区动态...






[ 留园条例 ] [ 广告服务 ] [ 联系我们 ] [ 个人帐户 ] [ 版主申请 ] [ Contact us ]